Explorations géographiques

De l'explorateur au géographe...

Mon souci : enseigner la géographie à des élèves qui n'ont pas eu encore la chance ou le temps d'aller aux quatre coins de la France.
Mon envie : rendre la géographie plus concrète, plus représentable, plus sympathique et compréhensible.
Des opportunités à saisir sans doute ! Une boulangerie, un commerce, une ferme à côté de l'école, un quartier en restructuration... autant de terrains d'explorations concrètes pour les explorateurs en herbe. Pour la mer ou paris, quand on habite en Alsace, c'est un peu plus compliqué mais ce n'est pas impossible.
A chaque fois que j'arriverai à créer une exploration, je la mettrai en ligne afin que vous puissiez vous en inspirer pour créer les vôtres ! N'hésitez pas à m'envoyer vos explorations.

Explorateur ou géographe ? les deux !

Le petit prince s'assit sur la table et souffla un peu. Il avait déjà tant voyagé !
- D'où viens-tu ? lui dit le vieux Monsieur.
- Quel est ce gros livre ? dit le petit prince. Que faites-vous ici ?
- Je suis géographe, dit le vieux Monsieur.
- Qu'est-ce un géographe ?
- C'est un savant qui connaît où se trouvent les mers, les fleuves, les villes, les montagnes et les déserts.
- Ca c'est intéressant, dit le petit prince. Ca c'est enfin un véritable métier ! Et il jeta un coup d'oeil autour de lui sur la planète du géographe. Il n'avait jamais vu encore une planète aussi majestueuse.
- Elle est bien belle, votre planète. Est-ce qu'il y a des océans ?
- Je ne puis pas le savoir, dit le géographe.
- Ah ! (Le petit prince était déçu.) Et des montagnes ?
- Je ne puis pas le savoir, dit le géographe.
- Et des villes et des fleuves et des déserts ?
- Je ne puis pas le savoir non plus, dit le géographe.
- Mais vous êtes géographe !
- C'est exact, dit le géographe, mais je ne suis pas explorateur. Je manque absolument d'explorateurs. Ce n'est pas le géographe qui va faire le compte des villes, des fleuves, des montagnes, des mers et des océans. Le géographe est trop important pour flâner. Il ne quitte pas son bureau. Mais il reçoit les explorateurs. Il les interroge, et il prend en note leurs souvenirs. Et si les souvenirs de l'un d'entre eux lui paraissent intéressants, le géographe fait une enquête sur la moralité de l'explorateur.
- Pourquoi ça ?
- Parce qu'un explorateur qui mentirait entraînerait des catastrophes dans les livres de géographie. Et aussi un explorateur qui boirait trop.
- Pourquoi ça ? fit le petit prince.
- Parce que les ivrognes voient double. Alors le géographe noterait deux montagnes, là où il n'y en a qu'un seule.
- Je connais quelqu'un, dit le petit prince, qui serait mauvais explorateur.
- C'est possible. Donc, quand la moralité de l'explorateur paraît bonne, on fait une enquète sur sa découverte.
- On va voir ?
- Non. C'est trop compliqué. Mais on exige qu'il en rapporte de grosses pierres.

Le géographe soudain s'émut.
- Mais toi, tu viens de loin ! Tu es explorateur ! Tu vas me décrire ta planète !

Extrait du Petit Prince d'Antoine de saint Exupéry.

Exploration du piémont des vosges et d'une exploitation viticole.

Tout est parti d'une proposition d'une élève de la classe, Alix, qui rêvait de faire visiter la cave de son papa à ses camarades. Après une petite exploration en famille de Dambach-la-Ville, du château du Bernstein, nous avons conçu avec Nadia et Oissila, mes collègues co-exploratrices, un petit livret visant à arrêter le regard des élèves sur les paysages observés ainsi qu'à préparer la visite de l'exploitation viticole de M. Gisselbrecht à Dambach.
De retour en classe, nous sommes passés de l'analyse de photographies à la carte IGN et nous avons également approfondi nos connaissances sur l'histoire de la ville ainsi que sur celle du château, entre légendes et réalité, comme vous le verrez dans le dossier zippé. Nous avons enfin profité de cette sortie pour réaliser un journal souvenir (articles compte-rendu, interview, jeux...).
Oissila a fait fermenter du raisin : on observe, on sent... La classe de Nadia a recréé un cep de vigne très joli et Oissila a créé une grappe de raisin constituée de boutons cousus ! Géographie, lecture, sciences, dessin, arts visuels, rédaction... Freinet n'est pas trop loin. 
Dans le dossier zippé, vous trouverez donc : le livret d'exploration de Laure, une élève qui a particulièrement soigné son carnet, le document support pour passer de l'exploration à la carte IGN, le document ressource entre légendes et réalité, des idées en arts plastiques... mais pas d'évaluation même si j'ai pensé un moment demander aux élèves de refaire la description d'un paysage (par plans).